Le gâteau du weekend #2 : Le banavochoco

Pour un blog « slow sugar », commencer par 2 recettes de gâteaux, c’est un peu paradoxal… Mais en cette dernière semaine de travail avant les vacances, je dois vous avouer que je n’ai pas beaucoup trouvé la motivation de cuisiner… J’ai surtout bricolé des repas avec ce que je trouvais dans le frigo et mes placards, et pour les soirs de vraiment grosse flemme, le livreur du japonais nous a bien rendu service.

Comme la motivation n’était pas vraiment au rendez-vous au travail non plus, j’ai beaucoup réfléchi à la recette du gâteau de ce weekend (et, je le confesse, un peu surfé sur des blogs entre deux tableaux Excel…)

Celle-ci devait répondre à 3 conditions :

– me permettre d’écouler 2 vieilles bananes que j’avais laissées noircir en vue d’un banana bread (mais, régime aidant, mes gâteaux ne disparaissent désormais plus sitôt sortis du four, il me reste donc du précédent banana bread au congélateur…)

– être fortement chocolaté

– ne pas avoir trop goût de banane (oui, malgré les 2 bananes trop mûres !)

J’ai trouvé des recettes de gâteaux chocolat-bananes, mais avec des morceaux de bananes, et beaucoup de sucre. J’ai trouvé une recette qui correspondait à peu près à ma recherche, mais l’auteur disait ne pas avoir aimé son gâteau… peu engageant !

Et puis je suis tombée sur une recette de gâteau au chocolat pauvre en sucre… où la matière grasse était apportée par de l’avocat !

Bon, mais moi ce ne sont pas des avocats que je cherche à écouler mais des bananes. J’ai donc bricolé à partir de cette recette aux avocats, d’une recette de mousse au chocolat cuite à tomber mais à l’IG explosif et de mes exigences pour concocter la recette de mon « banavochoco » (nom inventé par une personne qui a commenté mon gâteau sur Weight Watchers et qui résume à merveille les 4 ingrédients principaux de ce gâteau : bananes, avocat, oeuf -ovo- et chocolat).

Banavochoco

Ingrédients :

  • 2 bananes très mûres (peau noire)
  • 1 avocat Hass
  • 200 à 250g de chocolat à 70% cacao minimum
  • 40g de farine d’orge mondée
  • 2 càc de cacao maigre non sucré
  • 4 oeufs
  • 20g de sucre de coco

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Mixer les bananes avec l’avocat et mélanger la purée obtenue avec le chocolat fondu. Ajouter la farine et la poudre de cacao.

Faire « blanchir » les jaunes d’oeufs avec le sucre de coco (évidemment, le sucre de coco étant brun, le mélange ne blanchit pas, mais il s’épaissit et s’éclaircit). Je vous conseille de le faire au-dessus du bain-marie, surtout si comme moi vous fouettez à la force de vos bras !

Monter les blancs en neige, éventuellement avec une pincée de fleur de sel.

Mélanger délicatement les trois préparations.

Verser dans un moule à brownie graissé ou recouvert de papier cuisson (j’ai personnellement opté pour cette deuxième solution, mais le moule graissé apporte une touche de gourmandise supplémentaire !).

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes.

Déguster tiède.

Ma précédente expérience d’une recette sucrée avec un avocat avait été un fiasco. J’étais aux Pays-Bas en Erasmus, et ne parlant pas un mot de néerlandais, j’avais acheté par erreur du lait de riz à la place du lait de vache. Ne consommant du lait que dans les pâtisseries, j’avais d’abord essayé de faire des crêpes avec (ma chambre d’étudiante ne comportant qu’un micro-onde et des plaques électriques, j’avais de toute façon le choix entre crêpes et pancakes…) J’ai écoulé 2 briques à trouver le juste dosage pour une pâte à crêpes qui se tient à la cuisson… et la réponse était : pas beaucoup (je n’avais pas de balance, seulement un verre doseur aux graduations très imprécises…) Même en mangeant des crêpes tous les jours, vivant seule, je ne finirais jamais la brique d’1L avant qu’elle ne soit plus bonne.

J’avais alors trouvé une recette de lassi : il suffisait de mixer lait de riz, avocat et sucre. Je ne savais pas à l’époque qu’il existait plusieurs sortes d’avocats. En tout cas, celui que j’ai utilisé ne se prêtait absolument pas à une recette sucrée, et au lieu de jeter mon fond de brique de lait, ce sont en plus 2 avocats que j’avais gâchés… cela a suffi à me faire abandonner l’idée de recuisiner un jour l’avocat en sucré !

Et puis, en lisant un livre de Marie Chioca, j’ai appris que certaines variétés d’avocats se prêtaient plus que d’autres à la pâtisserie. Je ne saurais pas vous dire lesquelles, il faudrait que je relise ce livre. Je ne dois pas apprendre de mes erreurs car j’ai tout bonnement utilisé l’avocat que j’avais au frigo pour mon gâteau… par chance, celui-ci doit convenir car je n’ai pas retrouvé le goût de l’avocat. Je peux donc sans trop prendre de risque vous conseiller la variété Hass.

Mais je pense retravailler encore ma recette car elle ne me donne pas entièrement satisfaction. On sent encore trop la banane et pas assez le chocolat à mon goût.

D’ailleurs, s’agissant de goût, je vous conseille de goûter la pâte avant de l’enfourner. J’ai fait le choix de très peu sucrer ma recette (je pense d’ailleurs me passer du sucre dans mon prochain essai, les bananes très mûres en apportant déjà beaucoup), il se peut que vous ayez besoin de sucrer davantage.

L’IG de ce gâteau est, je pense, de toute façon moyen plus que bas et sa consommation doit donc rester exceptionnelle si on recherche une perte de poids.

Comme on est en plein été (enfin il paraît !), sachez que cette recette peut également se faire en version « mousse au chocolat ». Pour cela, il suffit de ne pas mettre de farine et, au lieu de cuire la pâte, de la placer au frais pendant 2h minimum. Utilisez alors des oeufs extra-frais et lavez les coquilles juste avant de les casser.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s